Travail

Tous les derniers contenus sur la thématique du Travail

Retour sur la thématique Management

Les entreprises françaises perdent en moyenne 9 000 € par salarié chaque année, du fait d’une collaboration et d’une communication inefficaces

Une enquête commanditée par Mitel démontre ainsi que l’impact financier sur la productivité des entreprises est estimé à plusieurs millions d’euros

Les collaborateurs passent plus des deux-tiers de leur temps à être connectés et à collaborer 
·         Pratiquement 14 % du temps de travail est gaspillé en communications inefficaces 
·         Les plateformes et applications disparates rendent complexes l’utilisation du chat et de la messagerie instantanée 

Selon une étude Fujitsu, les directives actuelles définissant les environnements de travail freinent la productivité en entreprise

Commandée par Fujitsu et réalisée par le cabinet de recherche indépendant Pierre Audoin Consultants (PAC), l‘étude révèle que les entreprises sont encore loin de répondre aux exigences de l‘environnement de travail de demain.

Les espaces de travail d’aujourd’hui ne répondent toujours pas aux attentes actuelles, avec notamment des pratiques et technologies obsolètes, limitant la flexibilité et l'agilité en entreprise.

Les entreprises françaises sont les plus affectées en Europe par le présentéisme avec 62% de leurs employés qui se présentent au travail même lorsqu'ils sont malades.

Une nouvelle étude de Fellowes a établi que le présentéisme, à hauteur de 62% en France, constitue l'une des principales menaces pour la productivité des entreprises françaises. 4 000 employés et 500 dirigeants d'entreprises à travers l'Europe ont été interrogés.

Paris, France, 28 avril 2017 : Afin de marquer la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, le fabricant de solutions de bureau Fellowes, par le biais une étude, recommande fortement aux dirigeants d'entreprises de s'attaquer au problème croissant du présentéisme observé à travers toute la France.

Sodexo dévoile les grandes tendances au travail dans le monde en 2017

En février de cette année, une nouvelle étude menée par a révèlé que la connectivité, l’innovation et l’incertitude bousculent les règles de l’entreprise. Les méthodes de travail de la jeune génération se caractérisent par l’individualité, l’inclusion et une parfaite maîtrise des technologies, et les robots pourraient bientôt devenir des collègues à part entière.

 

Etude Hired : 66 % des employés recherchent le bonheur au travail et seulement 4 sur 10 déclarent avoir décroché leur emploi de rêve

bonheur au travail ... Les employés des technologies, de la santé et de l'ingénierie sont les plus susceptibles d'aimer leur travail
81 % des millenials actifs déclarent croire et aspirer au travail idéal
Près de 90 % des adultes actifs qui aiment leur travail pensent qu'il est possible de trouver l’emploi de ses rêves

Faut-il défendre le Chief Happiness Officer ?

Chief Happiness Officer - Par Emmanuel Stanislas, Fondateur de Clémentine, Cabinet de recrutement du digital et de l’IT

Bien qu’elle soit encore relative, l’importance de la fonction de Chief Happiness Officer se renforce. Les entreprises sont plus nombreuses aujourd’hui à vouloir se doter d’un CHO. S’il figure parfois au comité de direction, les missions de ce « gardien du bonheur » dans l’entreprise sont encore, en France, plus ou moins ambitieuses et plus ou moins efficaces. Recruter un CHO est-il toujours une bonne idée ?

SciencesPo Executive Education publie un livre blanc sur le bonheur au travail

Alors que le monde professionnel vit une révolution profonde qui passe par des changements d'outils, de rythmes et d'organisation, un concept gagne de l'ampleur : « le bonheur au travail ». Dans ce contexte, SciencesPo Executive Education publie un livre blanc destiné à analyser et mettre en perspective ce sujet devenu incontournable pour les organisations de demain qui cherchent à générer l'engagement de leurs collaborateurs.

Les Français arrivent-ils à se déconnecter de leur travail pendant leurs vacances ?

61% des Français trouvent que le travail est plus présent qu'avant pendant leurs congés

78% des femmes décrochent de leur boulot pendant les vacances contre 56% des hommes

65% des femmes se déconnectent numériquement contre 34% seulement des hommes

51% des hommes risquent de travailler pendant leurs congés contre 29% des femmes

Paris, 10 juillet 2017