Dernières actus

Enquête IFOP pour Axys : 75% des managers satisfaits… mais écrasés par la charge mentale. Le cabinet de conseil… voir

Le métier de préventeur : késaco ?. Les risques psychosociaux (RPS) font l’objet d’une attention toute… voir

L’impact de la parentalité sur la santé mentale . Du burnout parental au burnout au travail, il n’y a qu’un… voir

Engagement au travail : forte dégradation !
En 2023, le désengagement coûte 13 250€ par an et par salarié selon l’IBET© (Indice de Bien-Être au Travail) soit 32% d’augmentation par rapport à 2022

Le monde du travail Français est confronté à des tensions fortes, perceptibles au sein des organisations. Cette tendance s'illustre par l’émergence de pratiques appelées name and shame : des groupes de salariés qui dénoncent le management toxique de leurs patrons sur les réseaux sociaux. À cela vient s’ajouter la généralisation du télétravail ainsi que l'émergence de nouvelles problématiques de recrutement et de fidélisation. Pour faire face à tous ces bouleversements, les organisations doivent amorcer une véritable transition managériale afin de ré-engager leurs collaborateurs, gagner en rentabilité et en performance sociale durable.

Mozart Consulting, filiale de TERRITORIA Mutuelle et d’AÉSIO Mutuelle, dévoile les conclusions de l’édition 2023 de son étude IBET©, l’Indice de Bien-Être au Travail. Cette année, l’IBET est évalué à 0,75 soit un niveau d’impact qualifié de «DÉSENGAGEMENT». Une détérioration par rapport à l’année précédente qui enregistrait un taux à 0,81 soit un niveau d’impact qualifié de «CONTRAINT». Ce désengagement constitue un coût qui menace la performance des entreprises. Le coût moyen annuel du désengagement en Santé Qualité de Vie et Condition de Travail (SQVCT) par salarié et par an augmente de 32 % par rapport à 2022, pour atteindre un montant total de 13 250€.

 "Dans le contexte actuel, la question cruciale du bien-être individuel au travail, ainsi que la santé, la qualité de vie et les conditions de travail (SQVCT) collectives, prend une importance accrue. Depuis 2020, l'essor du télétravail à grande échelle et l'émergence de nouvelles problématiques de recrutement et de fidélisation pour les employeurs ont fait surface. Il devient impératif pour les entreprises de prêter attention à certains risques susceptibles d'influencer la qualité de l'engagement à court, moyen et long terme des employés." ajoute Victor Waknine, associé fondateur de Mozart Consulting.

désengagement coûte 13 250€ par an et par salarié

Désengagement : en prendre conscience pour amorcer sa transition managériale

"La conjoncture actuelle, marquée par des facteurs sanitaires, économiques, écologiques et sociaux, conjuguée à l'évolution technologique, a profondément et brutalement modifié la manière dont nous concevons la relation "TRAVAIL/EMPLOI" au sein des entreprises. Tout comme elles s'orientent vers une transition écologique vertueuse, les entreprises doivent désormais entreprendre une transition managériale. Il est temps de repenser notre collaboration, en veillant à ne pas confondre emploi et travail, RH et management. La menace de l'isolement et de la robotisation plane. En mettant en avant l'impact social et économique du désengagement, l'IBET© vise à sensibiliser les dirigeants et les managers soucieux de la productivité. Son objectif est de les inciter à réagir concrètement et à évaluer l'efficacité de leurs actions en faveur du bien-être au travail durable de leurs collaborateurs", explique Victor Waknine, associé fondateur de Mozart Consulting.

Les éléments fondamentaux de la motivation, tels que l'utilité sociale, la compétence professionnelle et le sentiment d'appartenance, représentent des aspects essentiels de la Qualité de Vie au Travail (QVT). Lorsqu'ils sont définis et quantifiés, ces éléments deviennent de puissants outils de pilotage et d'amélioration de la performance collective au sein de l'entreprise.

L’indice IBET© offre la possibilité d'évaluer l'engagement réciproque des parties prenantes et de fournir des indicateurs préalables essentiels pour mettre en place des actions dédiées aux projets liés à la Santé, Qualité de Vie et Condition de Travail (SQVCT), Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), à l'Environnement, au Social et à la Gouvernance (ESG), au Reporting de Durabilité Sociale (CSRD), à la Transition Managériale, à la Marque Employeur et aux expériences collaborateurs.

Désengagement : en prendre conscience pour amorcer sa transition managériale

....

Désengagement se mesure

Les secteurs secondaires ont également été analysés de manière plus approfondie. L’enseignement privé, les transports et les actions médico-sociales sont désignés comme des secteurs à l’indice IBET© très faible.

desengagement-  transition managériale

...

taux de desengagement reciproques

Sticky Menu
COLOR SKINS
COLOR SCHEMES