Dernières actus

Workelo dévoile, avec Ipsos, son nouveau baromètre annuel de l'onboarding. Quelles sont les attentes des… voir

Gérer les projets avec les OKR : transformez votre vision en actions concrètes. Définir et atteindre des objectifs… voir

Les 5 fausses croyances managériales à déconstruire en 2024 . Aujourd’hui, le manque de temps ou de ressources… voir

Comment les grandes entreprises françaises envisagent l’intelligence artificielle générative

Innovation ou disruption ?

Paris, le 30 mai 2024 – Le Groupe Dékuple présente les grands enseignements d’une étude réalisée par Opinion Way portant sur l’appropriation de l’intelligence artificielle générative (IAG) au sein des entreprises de plus de 250 salariés en France1. Si parmi les 300 décisionnaires interrogés, 93% considèrent que l’IAG est une vraie révolution pour les entreprises, certaines entreprises ne sont pas encore actives sur le sujet et un vrai retard se crée pour les entreprises de plus de 5000 salariés.

Les signaux d’un décrochage potentiel de certaines entreprises

Trois chiffres concernant l’échéance à laquelle des décideurs pensent pouvoir intégrer l’IAG dans leur entreprise peuvent alerter sur un potentiel décrochage de certaines organisations face aux avancées très rapides de cette technologie :

   33% des entreprises ne prévoient pas d’intégration de l’IAG avant 2025

   30% des entreprises visent une échéance à seulement 2026
   8% n’ont tout simplement pas prévu de l’intégrer
   Seulement 6% ont déjà pleinement intégré l’IAG dans leur organisation

Ils sont d’ailleurs, 39% à n’avoir entamé aucune réflexion ou être seulement au stade de la réflexion sur le sujet de l’IAG.

Pour les décideurs qui ont intégré ou ont en projet d’intégrer l’IA dans leur entreprise, il est notable d’observer que la formation des employés et managers marquent le pas, avec respectivement 13% et 11% pour lesquels aucune formation n’est prévue, alors même que cette technologie concerne tous les étages d’une organisation.

Sur ce point des différentes strates de l’entreprise, les décideurs interrogés considèrent que les fonctions supports de l’entreprise, comme la finance, la gestion des ressources humaines ou encore le juridique, tireraient respectivement profit de l’IAG à hauteur seulement de 28%, 25% et 13% (vs 41% pour le marketing ou 38% pour la direction informatique)

Ces indicateurs peuvent laisser craindre une forme d’attentisme alors que l’IAG impacte d’ores et déjà les entreprises dans leur organisation et leur business.

Les signaux de l’impact de l’IA dans les entreprises

Elles sont 87% à avoir prévu un budget IAG dans leur plan d’investissement 2024 et elles sont 65% à anticiper qu’elles devront investir davantage pour atteindre leur objectif2. Près de la moitié des entreprises (48%) prévoient de consacrer 5 millions d’euros ou plus à l’intégration de l’IAG dans leur organisation3.

« Capacité d’innovation, génération de nouvelles idées » et « Optimisations et gains de productivité » se situent sur la première et la deuxième marche du podium des 5 principaux avantages attendus de l’IAG, avec des pourcentages respectifs de 51% et 47%.

Dans cette perspective, les investissements devraient permettre un gain de productivité d’au moins 20% pour 6 entreprises sur 104.

Cette prise en compte des impacts de l’IAG par les entreprises s’accompagne concrètement par :

   La mise à disposition d’outils d’IAG pour 87% d’entre elles dont des licences d’outils payants à hauteur de 35%3.
   La mise en place de formations pour 9 entreprises sur 103.
   La réalisation d’embauches avec 82% des entreprises pour qui c’est déjà le cas ou pour qui cela est prévu3.

Le pas de côté des décideurs d’entreprises de plus de 5000 salariés

   9% pensent que l’IAG n’est pas du tout une vraie révolution pour les entreprises vs 2% pour l’ensemble des décideurs interrogées.
   Seulement 63% pensent que l’IAG va nécessiter une réorganisation de leur entreprise (vs 83%3).
   19% n’ont aucune idée du montant du budget alloué à l’intégration de l’IAG dans leur entreprise (vs 8%3).
   19% ne savent pas évaluer les gains de productivité qu’ils peuvent attendre de l’IAG dans les 3 prochaines années (vs 5%3).
   8% ne permettent l’usage d’aucun outil d’IAG (vs 2%3).
   25% n’ont pas prévu de former leurs managers (vs 11%3) et 33% n’ont pas prévu de former leurs employés (vs 13%3).
   43% n’ont prévu aucune embauche liée à l’intégration de l’IAG (vs 18%3).

« L’intégration de l’intelligence artificielle générative doit être abordée comme un projet transformatif de l’entreprise dans toutes ses composantes : des expertises métiers aux fonctions supports, du dirigeant aux employés. L’enjeu, pour les entreprises qui ont mené la première phase d’acculturation et d’appropriation par leurs équipes de l’IAG, est de passer à une phase d’industrialisation. Quant à celles qui n’ont pas encore débuté le processus, elles doivent y songer le plus rapidement possible sous peine de vivre une nouvelle forme d’uberisation. Force est de constater que pour les grandes entreprises l’intégration de l’IAG est plus compliquée dans son déploiement pour des raisons de processus plus lourds, de normes à respecter et de coût » explique Bertrand Laurioz, Président Directeur Général de Dékuple.

Et poursuit : « Depuis janvier 2023, nous avons mis en œuvre un plan de formations internes d’envergure visant à familiariser l’ensemble de nos 1000 collaborateurs avec les usages et les contraintes de ces nouveaux outils. Nous avons choisi de leur donner accès à des outils à la fois gratuits et payants tout en les accompagnant dans la démarche. Aujourd’hui, nous constatons les premiers effets de notre engagement : nous avons profondément transformé notre fonctionnement et une grande partie de nos offres. Nous avons développé depuis 18 mois, plus de 30 projets internes concrets et opérationnels et avons identifié très clairement des gains de productivité. Ce savoir-faire, nous le partageons à travers des formations délivrées auprès de plus de 50 entreprises clientes à date et des projets marketing intégrant l’IAG. En 2024, nous sommes résolus à poursuivre dans cette voie avec la création en début d’année de deux IA Factories portées par Brainsonic et Converteo. » 

Sticky Menu
COLOR SKINS
COLOR SCHEMES