Dernières actus

Enquête IFOP pour Axys : 75% des managers satisfaits… mais écrasés par la charge mentale. Le cabinet de conseil… voir

Le métier de préventeur : késaco ?. Les risques psychosociaux (RPS) font l’objet d’une attention toute… voir

L’impact de la parentalité sur la santé mentale . Du burnout parental au burnout au travail, il n’y a qu’un… voir

Une entreprise sur trois n’utilise pas de solution de signature électronique
Pour près d’une entreprise sur deux, le contexte économique a conduit à une réduction des budgets, freinant ainsi la transformation numérique de leur organisation interne

Paris, le 14 mars 2024 – Signaturit Group, l’entreprise européenne de legaltech leader dans le domaine de la gestion et de la sécurisation des transactions numériques, révèle les résultats d’une étude menée de novembre 2023 à janvier 2024 auprès de 250 responsables IT ou de la Transformation Numérique. Elle porte sur les enjeux de la transformation digitale des entreprises en France et a été menée avec le soutien de Kantar.

La majeure partie des entreprises a aujourd’hui pris conscience des possibilités du digital. Mais elles peinent souvent à définir leurs priorités stratégiques. Il est parfois complexe d’expérimenter de nouvelles approches liées au numérique face à la rapidité de l’évolution des nouvelles technologies. 

Selon IDC*, les dépenses liées à la transformation numérique dans le monde devraient augmenter en moyenne de 16 % par an sur la période 2023-2027. Pourtant le contexte économique et inflationniste actuel a tendance à freiner voire inverser cette tendance dans les entreprises françaises, plutôt sujettes à la prudence et à la rationalisation des coûts. 

C’est ce que les résultats de l’étude Signaturit Group corroborent. En parallèle, les évolutions règlementaires telles que la nouvelle version de eIDAS s’inscrivent dans une volonté européenne de mettre en place un cadre sécurisé pour les transactions digitales et les services de confiance. Les entreprises ont donc tout intérêt à les prendre en compte en anticipant les investissements financiers et humains nécessaires pour se préparer à leur mise en conformité.

Un désir d’innovation contrarié

Etape imposée dans toute stratégie liée à l’innovation technologique, la conduite du changement représente un levier majeur en termes d’amélioration des process en entreprise. Pourtant 7 répondants sur 10 déplorent un manque d’adhésion au changement dans leur organisation.

Si pour 47% des participants interrogés, le contexte économique représente plutôt un frein à l’investissement, seuls 9% ont pu en tirer profit afin d’accélérer leur transformation digitale et ainsi mettre en place de nouvelles approches et solutions. Par ailleurs s’ils doivent innover, ils sont 42% à affirmer qu’ils choisiront de le faire dans les ressources humaines en priorité, ce qui les aidera sans aucun doute à attirer de nouveaux talents pour soutenir la conduite du changement.

Des contraintes règlementaires et de sécurité mal évaluées

La sécurité des données est le premier critère de choix lors de l’achat d’une solution IT pour plus de 6 répondants sur 10 (61%) avant le prix (47%) et l’ergonomie (46%). Paradoxalement, seul un tiers des participants à l’étude considère la conformité aux règles en vigueur et la domiciliation de l’hébergement (33%). D’où la nécessité pour les responsables IT et de la transformation digitale de sensibiliser en interne et de mettre en place un parcours pédagogique afin de tirer pleinement les bénéfices de leurs choix technologiques.

Alors que la sécurité semble une priorité, seule une entreprise sur deux (52%) prévoit de former régulièrement ses équipes à la sécurité numérique sur un rythme entre six mois et un an.
Cette même sécurité est même un des principaux freins aux investissements après le budget (62% vs 65%).

Enfin, pour la majorité des répondants, l’accès aux données sensibles de l’entreprise s’effectue de manière classique par une authentification à deux facteurs et un renouvellement régulier des mots de passe (78% et 84%). L’approche biométrique reste plutôt marginale avec 14% de répondants. Ce qui représente une manne providentielle pour les cyber-hackers…


L’IA au service de la productivité et du développement des talents

Près de la moitié des répondants (49%) envisage d’utiliser l’Intelligence Artificielle pour automatiser certaines actions dans plusieurs domaines d’applications, à commencer par l’automatisation de tâches répétitives (83%) et l’optimisation de la productivité interne (62%) mais aussi sur des tâches à plus forte valeur ajoutée comme la génération de contenu (38%) ou l’aide à la prise de décision (33%). Cet intérêt marqué pour l'utilisation de l'IA pour automatiser les tâches indique une volonté des entreprises de moderniser leurs opérations et d'accroître leur efficacité. Cela suggère une volonté de libérer du temps pour des activités à plus forte valeur ajoutée. Ces résultats montrent également que les entreprises reconnaissent le potentiel de l'IA pour transformer positivement leur fonctionnement interne.

Seule une entreprise sur 4 (27%) estime que sa transformation numérique a un impact bénéfique sur sa capacité à attirer de nouveaux talents et à créer de nouveaux postes en interne. Cela montre que la transformation numérique n’est pas encore pleinement exploitée comme un levier de croissance et d’innovation du point de vue des ressources humaines.
En attendant, elle a considérablement renforcé le besoin en formation des équipes pour 69% d’entre elles, soulignant l’importance cruciale de l’accompagnement des employés dans le process de transformation.

Pour Pierre Feligioni, Président Directeur Général de Signaturit Group

« Cette enquête révèle un tiraillement entre l’évolution technologique et la récession économique qui empêche les entreprises de tirer le meilleur parti de ce contexte complexe. Un accompagnement et une approche didactique peuvent permettre de lever les barrières psychologiques et administratives qui bloquent encore les équipes. Pour aider les responsables IT et de la Transformation Digitale à avancer dans cette voie, bien choisir son Prestataire de Services de Confiance (PSCo) s’avère incontournable pour bénéficier de solutions de transactions digitales pleinement sécurisées et en conformité avec les cadres règlementaires en vigueur tels que eIDAS dont la nouvelle version sera bientôt dévoilée. En tant que leader Européen, nous mettons tout en œuvre pour adresser ces enjeux essentiels auprès des entreprises afin de les aider à continuer leur croissance en toute sérénité. »

Méthodologie

Etude conduite par téléphone par Kantar du 29 novembre 2023 au 31 janvier 2024 auprès d'un échantillon représentatif de 250 responsables IT ou de la Transformation Digitale au sein d’entreprises françaises de 250 salariés ou plus.

*IDC Worldwide Digital Transformation Spending Guide – Use Case Forecast October 2023

 


 

societes
Sticky Menu
COLOR SKINS
COLOR SCHEMES