Algoan continue son fort développement dans la démocratisation à l'accès au crédit et double ses effectifs en embauchant 25 nouveaux spécialistes

Publié le
Image
 Algoan

Algoan, fintech française, pionnière du « credit decisioning open banking» qui démocratise l'accès au crédit, continue son fort développement et vient de renforcer ses équipes avec 15 nouvelles recrues dans tous les domaines de l'entreprise (business, produit, technologie) passant ainsi de 25 à 40 experts. La fintech va recruter 10 nouveaux spécialistes d'ici l'été.
 
« Nous aurons, en un an, doublé nos effectifs. L'octroi et la renégociation de crédit sont des enjeux majeurs en ces périodes de crise économique sur lesquels les établissements de crédit mettent leurs priorités. La crise du Covid-19 a renforcé l'obscolescence des modèles classiques de scoring qui s'appuient sur des données statiques. A l'inverse, le ‘credit decisioning open banking' permet aux établissements de crédit de disposer de la situation financière en temps réel de leurs emprunteurs. La solution d'Algoan qui était jusqu'à présent une alternative, devient désormais incontournable car elle aide à mieux gérer le risque financier. À budget de risque constant, la solution d'Algoan permet d'octroyer 30 % de crédit supplémentaire et donc d'injecter de nouveaux financements dans l'économie. La fintech est en pleine expansion et nous sommes confiants de la montée en puissance d'Algoan en France et à l'étranger », déclare François Gutierrez, Associé et Chief Revenue Officer.
 
Pour rappel, cette fintech française, créée en 2018, a pour ambition de révolutionner le secteur du crédit en Europe grâce à la puissance de l'open banking. Algoan innove à toutes les étapes de cycle de vie du crédit, depuis l'octroi de crédit jusqu'à de la renégociation de mensualités, en s'appuyant sur des briques technologiques propriétaires de pointe développées par une équipe composée de techs, UX et data scientists. Algoan travaille en France et en Europe pour de grandes institutions financières (Cofidis, Carrefour Banque…). La Fintech a accompagné dernièrement ONEY ou encore la fintech ALMA qui vient de lever 49 millions d'euros.

Rubriques

Domaine

societes