Etudes
  • Le digital choisit la formation en situation de travail, catalyseur d’innovation

Le digital choisit la formation en situation de travail, catalyseur d’innovation

Le digital choisit la formation en situation de travail,  catalyseur d’innovation

La formation en situation de travail est souvent perçue comme une alternative au cadre traditionnel des cours et stages, particulièrement adaptée aux salariés les moins qualifiés ou aux petites entreprises. Elle est pourtant très largement utilisée par les entreprises innovantes du numérique pour former des salariés hautement qualifiés. Pourquoi ces entreprises font-elles le choix de ce mode de formation ? Dans quelle mesure est-il lié à l'innovation ? Ce nouveau Céreq Bref propose des éléments de réponse.

#1 - Le recrutement dans le digital mise sur deux natures de savoir

    Lors des recrutements, une grande importance est accordée au diplôme vu comme la certification des savoirs explicites (théoriques). Pour 75 % des entreprises du numérique, les salariés entrants ont les niveaux de qualification attendus.
    Pour autant, plus de 60 % de ces mêmes entreprises pensent que les compétences des salariés sont acquises via les savoirs tacites accumulés avec l’expérience.

#2 - La formation en situation de travail (FEST) et l’auto-formation : des modes de formation liés à l’innovation

    Les entreprises « innovantes » du numérique utilisent en moyenne 3 modes de formation contre moins de 2 pour le reste de la branche.
    Si 51 % des entreprises de la branche ont recours à la FEST, cette proportion d’élève à 68 % pour les « innovantes ». Ce mode de formation est vu comme particulièrement en phase :
        avec les mécanismes d’acquisition des savoirs tacites,
        avec une stratégie de développement des connaissances associant socialisation et dynamique individuelle.

#3 - Une forme particulière de FEST dans les entreprises innovantes

    La probabilité qu’une entreprise soit innovante est doublée lorsqu’elle déclare développer des FEST et même triplée lorsqu’elle fait appel à des formateurs internes.
    Elles choisissent leurs formateurs parmi les plus qualifiés pour développer des connaissances de niveaux élevés afin de mieux affronter la concurrence.
    La hiérarchie de proximité est chargée de socialiser les savoirs et les salariés les plus qualifiés ont pour mission de mettre en œuvre le renouvellement des connaissances à l’échelle de l’entreprise et de le rendre visible à la direction.

La difficile reconnaissance des savoirs tacites sur le marché du travail trouve dans les entreprises innovantes du digital un espace favorable au travers notamment de l’utilisation intensive de la FEST. Si c’est une réponse adaptée aux enjeux d’attractivité et de concurrence, cela pourrait même constituer un élément de résistance de la structure entreprise face au développement rapide du télétravail.

Le digital choisit la formation en situation de travail, catalyseur d'innovation

Patrick Rousset

Céreq Bref n°421, 2021, 4p.

Le digital choisit la formation en situation de travail,  catalyseur d’innovation
Publié le
Il y'a 7 mois
Changed
Il y'a 7 mois