Etudes
  • Le principal défi des RH en 2022, remettre l'humain au coeur des RH

Le principal défi des RH en 2022, remettre l'humain au coeur des RH

 Graphic_Challenges_country

L'année dernière, les entreprises européennes étaient principalement soucieuses des tâches RH opérationnelles : le calcul et le paiement des salaires, ainsi que le service RH aux salariés étaient considérés comme leurs principaux défis.

Cette année, l'accent est plus que jamais mis sur les personnes ; c'est ce que révèle une récente étude menée auprès des employeurs par SD Worx, l'un des principaux prestataires de services RH et paie européens.

Les employeurs européens, de l'Espagne aux pays nordiques en passant par la France, considèrent le bien-être et la résilience de leur personnel comme étant l'un des principaux défis RH pour les années à venir. Pour les entreprises françaises, le télétravail et travail hybride occupent aussi le haut du podium des défis à relever.  

« La crise sanitaire a eu un impact notable sur la façon dont nous organisons notre travail. Ce n'est pas un hasard si les entreprises investissent plus de temps et d'efforts dans leur ressource la plus importante : les salariés. Plus que jamais, les entreprises prennent soin de leurs employés, et cela restera leur principal défi pour l'année prochaine », déclare Patrick Barazzoni, Directeur Général chez SD Worx France.

Grâce à son enquête annuelle réalisée auprès des employeurs, « The Future of Work and People », SD Worx suit de près l'évolution des tendances auprès des entrepreneurs et des professionnels des RH. Un sujet ressort clairement de l'édition 2021 : un profond désir de politiques plus centrées sur les individus.

Patrick Barazzoni commente :

« Les retombées opérationnelles des premières vagues de la pandémie et l'incertitude économique qui en découle, ne sont peut-être pas encore derrière nous. Les entreprises doivent garder les salariés au cœur de leurs préoccupations. Beaucoup d'entreprises françaises en ont conscience et souhaitent une (re)connexion avec eux. Parmi les autres principaux défis RH que les entreprises françaises auront à relever - selon elles - on trouve : le bien-être et la résilience des collaborateurs, le télétravail et le travail hybride, la capacité d'insertion professionnelle durable des salariés, le développement des talents et la mobilité interne, et enfin l'engagement et l'expérience des salariés. »

36 %
des entreprises françaises placent le bien-être et la résilience du personnel dans leur top 5 des défis RH

 

Une inquiétude sur la capacité d'insertion professionnelle durable des salariés

Graphic_HR_Challenges

Contrairement aux moyennes et grandes entreprises, les petites entreprises et les startups sont particulièrement inquiètes sur la capacité d'adaptation et d'insertion professionnelle des salariés au sein de leurs structures. Cela pourrait s'expliquer par leurs difficultés à garantir des carrières longues et satisfaisantes à leur personnel ; ceci en comparaison aux grandes entreprises qui ont davantage de moyens et de ressources pour satisfaire leurs salariés. Cette inquiétude est plus marquée en Suisse (17%), en France et dans les Pays nordiques (19%) par rapport aux autres pays européens. Cela pourrait s'expliquer par leurs difficultés à garantir des carrières longues et satisfaisantes à leur personnel ; ceci en comparaison aux grandes entreprises qui ont davantage de moyens pour satisfaire leurs salariés.

Seul « le bien-être du personnel et la résilience » obtient un score plus élevé (18%) pour les PME et les ETI (16%) françaises, par rapport aux autres défis RH indiqués. Pour les entreprises employant 500-999 salariés, le podium des défis RH est davantage orienté vers l'organisation du télétravail et du travail hybride, la rétention du personnel et la guerre des talents.

« Étant donné que les grandes entreprises appliquent davantage le télétravail, elles peuvent avoir plus de difficultés à garder le lien avec leurs collaborateurs. La digitalisation des échanges et le lien humain doivent aller de pair pour garantir la balance entre le bien-être au travail et le maintien de la productivité. Par ailleurs, les grandes entreprises ont pâti de la crise sanitaire - au regard des résultats et chiffres d'affaires publiés. Cela pourrait être une des raisons pour lesquelles la guerre des talents demeure l'un de leurs principaux enjeux », ajoute Patrick Barazzoni.

Des différences nationales frappantes

À l'instar des différents segments de l'entreprise, l'attention portée aux individus est visible dans tous les pays, avec « le bien-être et la résilience du personnel » en tête des classements dans la moitié des pays interrogés ; la France ne déroge pas à cette observation (36% contre une moyenne de 41% pour les entreprises européennes interrogées). Cependant, certaines particularités sont visibles. Par exemple, 45% des entreprises britanniques considèrent la rétention et le turn-over des salariés comme le défi RH à relever le plus difficile pour ces prochaines années. Les entreprises françaises (46%) et belges (44%) s'inquiètent davantage de la façon d'attirer et de recruter de nouveaux talents. Pour 35% des entreprises allemandes, il s'agit d'employer des salariés sur le long terme en CDI, et 58% des entreprises nordiques se soucient particulièrement du bien-être et de la résilience de leurs salariés.

 Graphic_Challenges_country_FR

Heureux, en bonne santé et productif


« Pour renforcer la résilience organisationnelle et générer une véritable valeur ajoutée, les dirigeants d'entreprise prennent conscience qu'ils devront établir des liens plus directs et plus solides avec les salariés », résume Patrick Barazzoni.

« Les employés prennent de plus en plus leur carrière en main, ils privilégient l'équilibre travail-vie privée et s'attendent à ce que leur rythme et leurs souhaits soient pris en compte, c'est pourquoi les RH doivent faire tout leur possible pour être en phase avec ces aspirations. Ils doivent considérer les individus comme leur principal challenge. Les entreprises capables de répondre à ces attentes ont en main les clés du succès à long terme. »

Envie d'en savoir plus ? Téléchargez gratuitement notre e-book  « Les 10 défis RH les plus importants pour 2022 (et comment les surmonter) ».

Graphic_HR_Priorities_segment

Méthodologie de l'enquête :

L'enquête en ligne « The Future of Work and People in Europe 2021 » (L'avenir du travail et des personnes en Europe - 2021) a été menée en juin 2021. Pendant plusieurs semaines, SD Worx a contacté un total de 3.000 entreprises de 12 régions et pays européens (l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Espagne, la France, l'Irlande, l'Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume-Uni, la Suisse et les pays nordiques). Les participants travaillaient au sein d'entreprises de tailles variées, allant de petites entreprises (moins de 100 collaborateurs) à de grandes entreprises (plus de 1.000 collaborateurs), réparties dans les 4 secteurs de l'économie.

 Graphic_Challenges_country
Publié le
Il y'a 9 mois
Changed
Il y'a 9 mois