Malgré la crise sanitaire, 72% des entreprises françaises prévoient d’investir davantage en 2021

Publié le
Image
reichelt elektronik

Les entreprises françaises investissent principalement dans la transformation numérique selon une étude de reichelt elektronik et OnePoll : pour preuve, 51% des entreprises en France prévoient d'investir dans les nouvelles technologies en 2021.

En dépit de la pandémie de COVID-19 qui impacte les entreprises et leurs investissements, les entreprises françaises sont résolument tournées vers l'avenir puisque 72% d'entre elles prévoient d'investir davantage en 2021 par rapport à l'année précédente, défiant ainsi les projections. En moyenne, 6% de leur chiffre d'affaires pourrait y être consacré selon une étude OnePoll pour reichelt elektronik, l'un des plus grands distributeurs en ligne d'électronique en Europe.
 
L'IT et les nouvelles technologies sur le podium des investissements
 
Parmi les principaux postes d'investissement, les domaines des nouvelles technologies (51%) arrivent en tête, suivis par l'IT (34 %), les équipements techniques comme les outils et machines de production (28 %), ou encore la R&D (28 %). Le principal moteur de ces investissements réside dans la volonté de rester compétitifs (61 %), même si 39% déclarent que ceux-ci sont nécessaires pour garantir le bon déroulement de la continuité de leurs opérations.

En revanche, toutes ne sortent pas la tête de l'eau, puisque 12% des entreprises françaises déclarent souhaiter investir le même montant qu'en 2020, alors que 16% estiment devoir faire des coupes dans ce domaine. Une baisse de 5 à 15% de leurs investissements est même attendue. Elles attribuent ces restrictions à la pandémie et ses retombées (48%) et à des projections de résultats économiques en baisse sur l'année à venir (53%). A contrario, la crise n'a pas eu que des mauvais côtés pour certaines organisations : 23% des entreprises françaises estiment que la pandémie de COVID-19 a eu des effets positifs sur leurs finances, leur permettant ainsi d'augmenter leurs investissements.
 
Priorité à la transformation numérique
 
Malgré la crise, les entreprises s'emploient à se préparer pour le monde d'après en amorçant leur transformation numérique. Cette transformation de l'ensemble des départements est devenue un élément essentiel : environ deux tiers des répondants l'inscrivent sur la liste de leurs priorités (32% en première position et 32% au deuxième rang). Par ailleurs, 41% des entreprises françaises prévoient de procéder à de nouvelles acquisitions pour encourager cette transformation, tandis que 40% aimeraient perfectionner et améliorer les solutions numériques dont elles disposent.

« L'incertitude concernant les futures évolutions de la pandémie, la peur d'un nouveau confinement et les interrogations sur sa durée poussent la planète et l'économie mondiale à retenir leur souffle et doivent être prises sérieusement en considération, car elles font peser une ombre sur la résilience économique des entreprises », commente Ulf Timmermann, Managing Director chez reichelt elektronik. « Pour nous, il est d'autant plus rassurant de voir que les entreprises ne sont pas paralysées par ces problématiques. C'est aujourd'hui qu'il importe de rester optimistes, de montrer un esprit combatif et d'investir dans de nouveaux actifs tels que les nouvelles technologies en ayant confiance en l'avenir. C'est la seule manière pour les entreprises de suivre l'allure effrénée à laquelle l'économie mondiale se transforme. »
 
*Méthodologie :
Etude quantitative réalisée par OnePoll, entre le 16 et le 21 septembre 2020 auprès de 1500 décideurs européens du secteur de la Tech, dont 250 en France.

Domaine