Dernières actus

Enquête IFOP pour Axys : 75% des managers satisfaits… mais écrasés par la charge mentale. Le cabinet de conseil… voir

Le métier de préventeur : késaco ?. Les risques psychosociaux (RPS) font l’objet d’une attention toute… voir

L’impact de la parentalité sur la santé mentale . Du burnout parental au burnout au travail, il n’y a qu’un… voir

VitaliPass a identifié les 5 problèmes de santé les plus courants chez les salariés. Au-delà des médecines conventionnelles, le traitement de ces troubles peut s’accompagner de méthodes de soins alternatives. Voici une liste d’approches complémentaires auxquelles les collaborateurs peuvent avoir recours.

1 / Les douleurs chroniques : migraines, mal de dos, douleurs musculaires…

Les douleurs chroniques peuvent prendre de nombreuses formes. Dans le cadre professionnel, elles découlent souvent de mauvaises conditions de travail : chaises inconfortables, bureaux mal réglés, mouvements répétitifs, tensions, sédentarité, environnement dangereux…

L’acupuncture, l’ostéopathie, la massothérapie ou encore la kinésithérapie peuvent être des pratiques complémentaires efficaces pour répondre à ces maux.

2 / Anxiété, stress & troubles du sommeil

Ces trois troubles, bien que distincts, sont étroitement liés. L’anxiété et le stress interviennent dans le quotidien de collaborateurs victimes d’une surcharge de travail, d’un environnement professionnel toxique ou encore d’un mauvais équilibre vie pro / vie perso. Si l’on ajoute à cela des horaires de travail décalés, une utilisation excessive de la technologie ou des déplacements fréquents, des problèmes d’insomnie peuvent s’ajouter.   

Dans ce cas de figure, on peut opter pour la réflexologie, la sophrologie, l’acupuncture et le yoga. Pour les questions de troubles du sommeil, l’hypnothérapie peut également être efficace.

3 / Les troubles digestifs

Les conditions de travail peuvent avoir un impact majeur sur le système digestif des collaborateurs. Des horaires chargés ou irréguliers, des pauses repas trop courtes, des emplois sédentaires ou encore une exposition à des substances potentiellement nocives peuvent entraîner des troubles plus ou moins importants.

Les problèmes tels que le syndrome de l'intestin irritable (SII), la dyspepsie ou la constipation peuvent ainsi être soulagés par des méthodes complémentaires comme un suivi diététique, de la massothérapie, du yoga et de l'acupuncture. Cette dernière permet notamment de traiter les brûlures d’estomac ou les reflux acides par exemple. 

4 / Les problèmes respiratoires

Moins fréquents aujourd’hui, mais à prendre en compte, certains environnements professionnels exposent également les salariés à des substances pouvant entraîner des troubles respiratoires. Cela peut aller d’affections de type asthme ou irritations suite à l’inhalation de produits irritants – poussière, moisissures, fumées – à des problèmes plus poussés, comme des bronchites ou des maladies pulmonaires – silicose, asbestose…

Encore une fois, l’acupuncture est fortement conseillée dans le traitement de ces problèmes, tout comme la sophrologie ou l’hypnothérapie.

5 / Les problèmes de concentration et de mémoire

De nombreux collaborateurs peuvent également faire face à des troubles affectant leur concentration ou leur mémoire. Cela peut être dû à un manque de sommeil ou une surcharge cognitive – nombre d’informations trop élevé à un moment X -, mais également à des aspects propres à chaque salarié, tels que l’âge ou des problèmes de santé annexes.

Afin de limiter au mieux l’apparition de ces troubles, les salariés peuvent accéder à des soins qui les aideront à améliorer la circulation sanguine vers le cerveau tout en protégeant les cellules de celui-ci. L’acupuncture, la sophrologie, l’hypnothérapie ou la mise en place d’une alimentation équilibrée grâce à la diététique sont des méthodes de soins très recommandées dans le traitement de ces troubles.

Il est important de souligner que ces méthodes de soins alternatives doivent être utilisées en complément des traitements conventionnels, et non pas en remplacement. Avant d’entreprendre toute démarche, il est essentiel de consulter des professionnels qualifiés, qui orienteront les patients vers les thérapeutes appropriés en fonction du problème spécifique du collaborateur.

« Ces troubles, assez fréquents pour certains, sont aujourd’hui les principales sources de l’absentéisme dans le milieu professionnel. Ils ont aussi un impact immédiat sur la motivation et l’engagement des salariés. En proposant VitaliPass, l’entreprise contribue bien sûr à améliorer leur santé et leur bien-être mais elle leur permet d’accéder à des méthodes de soins non médicamenteuses encore peu prises en charge aujourd’hui par l’Assurance Maladie et les mutuelles. » - Stanislas Regniault, Président de Capsan SAS

Sticky Menu
COLOR SKINS
COLOR SCHEMES