Dernières actus

Hippolyte.ai révolutionne le recrutement avec sa nouvelle fonctionnalité dopée à l’IA. Hippolyte.ai, pionnier du… voir

Etude IA/Emploi : jusqu'à 90% des professions actuelles impactées d’ici 2032. Oreegami ouvre un nouveau… voir

Près de 7 télétravailleurs sur 10 effectuent des heures supplémentaires non rémunérées.     68 %… voir

Sopra Steria, acteur majeur de la Tech en Europe, dévoile les résultats d’une portant sur l’usage que font les Français et les Françaises des IA génératives et de ChatGPT. Alors que ce service souffle sa première bougie, l’étude réalisée par IPSOS* dévoile :

  •     Une technologie bien appréhendée par la population, dont les seniors (voir annexe) ;
  •     La perception d’un impact positif sur la productivité, le bien-être au travail et la santé ;
  •     Et des inquiétudes sur l’impact de l’IA sur l’éducation et l’emploi.

 « Outre une adoption franche et rapide de l’IA générative, l’étude démontre surtout que son caractère innovant et son impact sur notre vie personnelle, professionnelle et sociale, semblent appréhendés par le grand public ; l’IA interroge et oblige, et ce à tous les niveaux de la société.

En tant qu’acteur majeur de la tech, en tant qu’entreprise, et même en tant qu’individus nous devons nous engager dans le développement et l’usage d’une IA responsable et de confiance. Mais ce projet, aussi louable et nécessaire soit-il, ne pourra être mis en œuvre que collectivement », explique Mohammed Sijelmassi, Chief Technology Officer chez Sopra Steria.

Un consensus autour de la formation à l’IA

Impact sur le travail, sur le quotidien, sur la formation… l’ensemble de ces items ont été explorés dans le cadre de l’étude. Il en ressort une appréhension réfléchie et plutôt positive des Français et des Françaises quant à l’IA générative, et la conscience quasi unanime du caractère révolutionnaire de cette technologie - 77% pensent que c’est le cas et que cette révolution va profondément modifier les méthodes de travail et nos modes de vie. Au niveau professionnel, la démocratisation de l’IA est déjà en train de provoquer d’importants changements. La majorité des personnes actives a le sentiment que leur emploi va être profondément transformé par l’IA (58%).

Face à ces constats, la question de la formation fait clairement consensus puisque la maitrise des outils d’IA est citée par près d’une personne sur deux (47%) comme contribuant à la réussite d’une vie professionnelle, juste derrière le goût du travail, les diplômes, et la maitrise des langues étrangères. La mise en place de cours destinés à enseigner aux élèves comment utiliser les outils d’intelligence artificielle est donc perçue comme nécessaire par 67% des personnes interrogées.

« L’IA est une technologie complexe à appréhender et à en percevoir les limites. Nous sommes pleinement conscients du besoin de formation à l’usage de l’IA. Chez Sopra Steria, nous avons pris le parti de déployer depuis la rentrée un grand programme de formation et de sensibilisation de toutes nos équipes à l’IA générative.

Les usages étant très différents en fonction de qui l’utilise, nous avons pris soin de partager des consignes et conseils applicables à toutes nos équipes, qu’elles s’occupent de développement, de contenus, ou de management », commente explique Grégory Wintrebert, CEO France de Sopra Steria.

Un avis mitigé sur l’impact social et sociétal de l’IA

L’IA gagnant du terrain dans tous les secteurs, les avis sont mitigés quant à l’impact de  sa démocratisation  sur notre société. Si une majorité des personnes interrogées estime que les conséquences du développement d’outils IA seront positives dans la recherche scientifique (64% vs 21% qui perçoivent ces conséquences comme négatives), la santé (56% vs 25%), la productivité au travail (55% vs 29%) et le bien-être au travail (52% contre 26%), les avis sont plus partagés concernant l’éducation (45% vs 37%) et l’emploi (30% contre… 47% qui estiment que l’impact sera négatif).

« Ces chiffres montrent que la pédagogie autour de l’IA mise en œuvre ces dernières années a eu l’effet escompté. Loin des fantasmes, l’IA est aujourd’hui perçue pour ce qu’elle est, une technologie qui peut et doit être mise au service de notre bien-être, de notre santé, et plus globalement de notre société.

En tant qu’entreprise référente, nous avons une responsabilité en la matière. Nous nous sommes donc engagés dans différentes initiatives allant dans le sens d’un contrôle renforcé de l’IA – Confiance.AI, la fondation UTC, ou encore "Ethical AI" en sont de très bons exemples », continue Mohammed Sijelmassi, Chief Technology Officer chez Sopra Steria.

Zoom sur…l’IA générative en France

 

Une technologie révolutionnaire… et perçue comme telle !

  • L’IA générative est révolutionnaire et va profondément modifier nos modes de vie et les méthodes de travail, pour 77% des personnes interrogées
  • Maitriser les outils d’IA est important pour réussir sa vie professionnelle, pour 47% des personnes interrogées (Juste derrière le goût du travail (64%), les diplômes (54%) et la maitrise des langues étrangères (50%))

IA générative, un outil quotidien et transgénérationnel

1 an après son lancement…

  • Plus d’1 personne sur 2 (55%) sait ce qu’est ChatGPT
    • 72% chez les moins de 35 ans
    • 44% chez les 50 à 64 ans
    • 41% chez les plus de 65 ans
  • Plus de 4 personnes sur 5 (83%) en ont entendu parler
    • 91% chez les moins de 35 ans
    • 76% chez les 50 à 64 ans
    • 78% chez les plus de 65 ans
Un service transgénérationnel
 
- de 35 ans
50 à 64 ans
+ de 65 ans
Ont déjà utilisé ChatGPT
65%
31%
20%
Savent ce qu’est ChatGPT
72%
44%
41%
Ont entendu parler de ChatGPT
91%
76%
78%

 Parmi les personnes utilisant ChatGPT…

  • 55% le font au moins 1 fois par mois
  • 41% 1 fois par semaine
  • Dont 12% tous les jours

Et ce sont en moyenne 3,8 services qui sont utilisés, ainsi parmi les personnes utilisant ChatGPT…

  • 53% le font pour bénéficier de conseils et d’aide (vie professionnelle, affective ou sociale, loisirs et voyages, etc.)
  • 47% pour trouver des informations spécifiques sur un sujet donné
  • 45% pour l’aide à la rédaction de documents, de notes, de devoirs
  • 45% pour rédiger des courriers ou des messages
societes
Sticky Menu
COLOR SKINS
COLOR SCHEMES