co-construction

Worldline est lauréat du palmarès “Best Workplaces 2021” France et gagne une place dans le classement

Image
 Worldline
Body

Bezons, 15 avril 2021 – Worldline [Euronext : WLN], leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels, est fier de faire partie du palmarès « Best Workplaces 2021 » des entreprises où il fait bon travailler en France, établi par Great Place To Work®.

Worldline se classe en 4ème position de la catégorie des entreprises de plus de 2 500 salariés, progressant ainsi d’une place par rapport au palmarès 2020.

Great Place To Work® est un acteur de référence sur la qualité de vie au travail et ce palmarès constitue l’un des plus haut niveaux de reconnaissance de la qualité de vie au travail d’une entreprise. Il distingue les meilleures organisations ayant obtenu le label Great Place To Work® au cours de l’année.

Great Place to Work® évalue les organisations à l’aide de deux outils :

KRYS GROUP récompensé pour la 8ème année consécutive au palmarès Great Place To Work France®

Image
 KRYS GROUP
Body

Nanterre, le 14 avril 2021 - Pour la 8ème année consécutive, KRYS GROUP, le leader de l'optique en France, figure dans le palmarès des entreprises où il fait bon travailler. Le Groupe se place à la 12ème place du palmarès Great Place To Work France ® des entreprises de 250 à 1 000 salariés et figure parmi les rares entreprises industrielles ayant participé à l'enquête.

Avec 73% des salariés qui évaluent qu'il fait vraiment bon travailler chez KRYS GROUP, l'entreprise montre qu'elle a su maintenir le taux de satisfaction de ses collaborateurs au même niveau que l'an passé malgré le contexte de crise sanitaire qui perdure. Le statut coopératif de KRYS GROUP, sa capacité d'innovation et son ancrage dans le « Produire en France » sont les éléments clés du Groupe plébiscités par ses équipes.

L’upskilling : un puissant levier de création de valeur pour l’entreprise

Image
 Olivier_Balva
Body

La crise sanitaire que nous traversons a profondément transformé notre quotidien au travail. Son impact sur la vie économique de nos entreprises nous a tous amené à nous poser la légitime question de notre avenir professionnel. Employeur et collaborateur ont dû faire évoluer leur relation et réfléchir, seul ou en commun, à leur avenir. C’est dans ce contexte que l’upskilling a pu devenir un sujet central dans les entreprises touchées par la crise. Dans de nombreux cas, cette démarche est devenue un enjeu stratégique majeur pour les entreprises en chômage partiel qui ont souhaité, de façon volontariste, transformer cette crise sanitaire en une opportunité.

L’upskilling, un puissant levier de création de valeur future