Dernières actus

Enquête IFOP pour Axys : 75% des managers satisfaits… mais écrasés par la charge mentale. Le cabinet de conseil… voir

Le métier de préventeur : késaco ?. Les risques psychosociaux (RPS) font l’objet d’une attention toute… voir

L’impact de la parentalité sur la santé mentale . Du burnout parental au burnout au travail, il n’y a qu’un… voir

Paris (France), le 01 juin 2023 – SD Worx, le prestataire de solutions et services RH européen, partage les derniers résultats de son étude visant à mettre en lumière le degré de digitalisation des RH via l’utilisation d’applications dédiées ainsi que l’investissement technologique des entreprises en la matière. Menée auprès de 4 833 employeurs et 16 011 salariés actifs dans seize pays européens, cette étude révèle que la digitalisation reste une priorité pour les entreprises.

Deux tiers d’entre elles misent sur cette transformation pour l’ensemble de ses départements, et six entreprises sur dix investissent tout particulièrement dans la digitalisation des RH : on parle notamment ici des applications RH orientées salariés qui figurent dans le top trois des investissements technologiques dans ce domaine.

Les entreprises attachent une importance toute particulière à l’environnement de travail numérique et au fait que l’expérience digitale soit optimale. Pourtant, plus d’un tiers des salariés français (36 %) déclarent avoir du mal à s’y retrouver face aux nouveaux dispositifs numériques ; difficulté d’ailleurs rencontrée par toutes les tranches d'âge. Bien conscientes de cette problématique, les entreprises essaient par tous les moyens d’optimiser cette expérience numérique : formations en direct dans les locaux, investissements dans des applications RH user-friendly pour les salariés, ou encore faciliter l’utilisation de ces outils via une intégration complète dans tous leurs systèmes.

Dans ce contexte, et il faut le noter, les entreprises françaises n’ont pas à rougir de leur transformation digitale pour le secteur des RH : si le Royaume-Uni et la Suisse sont en tête des pays dont les entreprises investissent le plus en la matière (68% chacun), la France occupe la troisième place du podium avec 64%.

Trois salariés sur quatre utilisent déjà des applications au travail

Toujours selon l’étude, si les trois quarts des salariés européens utilisent très régulièrement les plateformes RH, seules quatre entreprises sur dix (41 %) offrent à leurs collaborateurs une appli mobile permettant d’accéder à l’ensemble des outils RH. Particulièrement pratiques, les entreprises déclarent avoir en moyenne 17 outils RH différents. Par conséquent et en toute logique, plus de la moitié des entreprises européennes (54 %) sont donc attachées au succès de l’intégration et l’utilisation de ces outils.

Pour les entreprises en France et en Europe, l’adoption et l’intégration des outils RH au sein de leurs systèmes sont principalement motivées par les avantages qu’ils semblent proposer comme par exemple un confort d’utilisation ou encore une expérience digitale optimale. Outre la possibilité d’extraire facilement toutes les données nécessaires pour réaliser des analyses et des rapports, leur traitement plus rapide et plus efficace constitue une raison supplémentaire d’intégrer ces applications.

Un nouveau courant émerge de la digitalisation

Alors que la digitalisation des entreprises et des RH françaises bat son plein, il semblerait qu’elle prenne une toute nouvelle direction. Auparavant, les entreprises n’avaient pour objectif que d’améliorer l’efficacité de leurs solutions RH, en particulier si cela pouvait bénéficier aux professionnels du secteur. Elles se concentraient principalement sur les processus et leur automatisation, notamment pour la gestion des documents, la communication interne, la paie, la communication autour de la paie, ou encore la gestion du temps et des présences des collaborateurs.

Aujourd’hui, les choses ont changé : l’accent est davantage mis sur les applications qui profitent aux salariés et leur permettent d’agir sur leur formation et leur évolution professionnelle, la collaboration et le travail d’équipe, ainsi que sur leur bien-être.

Cependant, 40 % des entreprises françaises considèrent que les applications orientées processus mises en place sont déjà assez matures, alors qu’elles sont beaucoup moins nombreuses (30 %) à affirmer la même chose pour leurs applications orientées salariés. Il y a donc encore un long chemin à parcourir.

« Les entreprises réalisent de plus en plus que la technologie peut non seulement contribuer à rendre leur organisation plus rationnelle et plus efficace, mais aussi aider les salariés dans leurs missions quotidiennes et leur évolution professionnelle. Ces bénéfices sur le long terme expliqueraient cette tendance d’investissement dans les technologies RH. Dans un contexte où la guerre des talents fait rage, en partie dues à la digitalisation et aux nouvelles modalités de travail dans certains secteurs, les entreprises ne devraient pas bouder les bénéfices accrus proposés par l’utilisation d’applications orientées salariés », explique Veronik van Loon, Portfolio Manager à la SD Worx Academy.

 

 

 

societes
Sticky Menu
COLOR SKINS
COLOR SCHEMES