soft skills

Les soft skills englobent l’ensemble des qualités humaines et de “savoir être” qui composent la personnalité d’un individu.

Recrutement : 5 conseils pour valoriser ses compétences numériques

Publié le
2020-12-03T06:54:19
Image
Robert-half
Body

Paris, le 2 décembre 2020 – La pandémie de COVID-19 intensifie et accélère la transformation digitale des entreprises, obligées de s’adapter rapidement pour garantir la continuité de l’activité et préparer la reprise. Face à cet impératif, les compétences numériques deviennent plus stratégiques que jamais pour les employeurs, soucieux de voir leurs projets de transformation réussir.

Alors que les dirigeants d’entreprise préparent leurs plans de recrutement pour 2021, le cabinet de recrutement spécialisé Robert Half partage 5 conseils aux candidats pour valoriser leurs compétences numériques.

1- Intégrer les priorités et les besoins des entreprises

RH : Saisissez-vous de l’Intelligence Artificielle !

Publié le
2020-03-02T17:53:58
Image
AssessFirst
Body

Tribune de David Bernard, CEO d’AssessFirst

La dernière décennie a apporté son lot de bouleversements dans tous les secteurs professionnels, ceux du recrutement et des ressources humaines ne font pas exception. Soft skills, intelligence artificielle, recrutement prédictif… les innovations ne manquent pas ! Pourtant le modèle traditionnel du recrutement ne prend pas encore suffisamment en compte ces différents changements.

Les soft skills, un apport de données pour le recrutement

Top 10 des Soft skills à avoir en entreprise en 2020

Publié le
2020-02-04T08:54:00
Image
SAYYA
Body

Comment les développer par les pratiques du Bien-être et du développement personnel ?

Quand on parle de bien-être au travail, on l'associe souvent à de la simple relaxation ou la gestion du stress. Et pourtant les pratiques du bien-être et du développement personnel sont de vrais tremplins pour développer aussi des compétences attendues dans le cadre professionnel : les fameuses « soft skills ».
SAYYA, spécialiste du bien-être et du développement personnel, s'est penché sur les 10 compétences à acquérir ou à développer au travail, selon H2 University, en les analysant sous le prisme du bien-être : comment les pratiques « douces » peuvent aider à mieux les appréhender ?

TOP 10 DES « SOFT SKILLS » À AVOIR EN ENTREPRISE ET COMMENT LES DÉVELOPPER SELON SAYYA ?

Les cadres et les soft skills ... Perceptions des français

Date de publication
lavazza

Le terme « soft skills »1 est utilisé pour désigner les compétences professionnelles humaines et comportementales telles que savoir écouter, être créatif, être organisé… A l’opposé, le terme « hard skills » désigne les compétences techniques, propres à chaque métier. Une nouvelle génération de cadres fait son apparition, plus sensible à des enjeux allant au-delà de la recherche de compétitivité ; elle tend à privilégier davantage le sens donné à son travail et à l’épanouissement.   

Création d'un rallye urbain dans la Silicon Valley : L'lSEFAC forme par les soft skills

Date de publication
ISEFAC

Alors que les « softs skills » occupent une place de choix dans la stratégie RH des entreprises, l’ISEFAC, adepte de l’innovation pédagogique, disrupte à nouveau les méthodes d’apprentissage et d’évaluation. En partenariat avec la start-up de gamification RH, Origamix, l’ISEFAC R.H ; organise pour 100 de ses étudiants un rallye urbain gamifié, Xplora, dans la ville de San Francisco. L’objectif : comprendre l’importance des compétences comportementales pour l’entreprise 4.0, créative, flexible et connectée.

Les compétences transversales, au cœur des intelligences de demain

Image
article1
Body

Pour renforcer sa mission de promotion de l’égalité des chances, Article 1 lance, ce 10 décembre, son 3e volet d’accompagnement à destination des jeunes issus de milieux populaires : Jobready. Ce programme, soutenu par Accenture et Google, s’appuie notamment sur un chatbot pour permettre  à ces jeunes d’identifier, de développer et de faire reconnaître leurs soft skills auprès des entreprises et recruteurs.

Savoir révéler son potentiel : un enjeu d’insertion professionnelle

Recrutement : les "soft skills" et "mad skills", ce trésor parfois insoupçonné et sous-exploité par les candidats

Image
logo indeed
Body

Paris, le 16 octobre 2019 - Pour accéder à l’emploi de nos rêves, nous devons tous inéluctablement passer par un processus de recrutement : CV, lettre de motivation et entretien d’embauche. Quelle est la meilleure approche pour attirer l’attention du recruteur et faire la différence face aux autres candidats ? Quelles sont les compétences les plus recherchées par les recruteurs ? Et si celles-ci ne correspondaient pas toujours à celles que mettent en avant les candidats ?

Indeed, premier moteur de recherche d’emploi au monde, révèle les résultats de son étude croisée recruteurs/chercheurs d’emploi, met en lumière les dernières tendances fortes du recrutement et donne de nouvelles pistes d’approche aux candidats.

Petit spoiler : les “soft skills*” et “mad skills**” n’ont jamais été aussi recherchés et appréciés.

Le CV se réinvente

Avoir un diplôme est-il indispensable pour accéder à l’emploi ?

Image
logo-carglass
Body

Etude OpinionWay pour Carglass®

Avoir un diplôme est-il indispensable pour accéder à l’emploi ?

La question divise les Français !

Est-il encore possible en 2019 de trouver un emploi sans diplôme ? C’est la question que Carglass® a posé aux Français dans le cadre d’une étude OpinionWay.

Celle-ci révèle que si 1 Français sur 2 pense qu’il est impossible de trouver un emploi sans diplôme ni expérience (hard skills1), l’autre moitié est convaincue que les qualités personnelles (soft skills 2) sont primordiales

Une opposition tranchée alors que de nombreuses entreprises font le choix de priviliégier les qualités personnelles (polyvalence, capacité d’adaptation, curiosité…) lors du recrutement.

Les hard skills ne sont plus les seuls critères

Image
Laeticia FERNANDES
Body

Selon une étude Monster, 85 % des entreprises mettraient l’accent sur les soft skills, c’est à dire les compétences comportementales lors d’un recrutement.

Par Laeticia Fernandes, Directrice des Ressources Humaines chez Infotel 

Autrement dit, la personnalité d’un candidat est devenue ces dernières années un critère décisif d’embauche, surpassant les hard skills, les compétences techniques. Ces dernières ont un fort risque d’obsolescence dans un nouvel écosystème numérisé. Si bien qu’en 2030, 85 % des métiers n’existeraient pas encore selon le rapport Dell publié en 2017. D’où l’importance d’avoir une personnalité qui fasse la différence, pour s’adapter et coopter.

Les hard skills ont la peau dure